Information pour la manifestation à Québec

Share

Québec, le 9 avril 2019 – Demain, tous les taxis du Québec sont invités à venir manifester près de l’Assemblée nationale à 10h pour faire entendre leur colère. Ce sera le début des consultations parlementaires sur l’inhumain projet de loi 17, le projet de loi qui envoie 22 000 familles à la faillite et qui détruit un investissement local de 1,3 milliard de dollars, pour céder toute la place à une multinationale sans foi ni loi.

Pour les gens de Montréal et de la rive nord du St-Laurent

Les taxis de la région de Montréal se donnent rendez-vous aux Galeries d’Anjou, près du magasin La Baie. Ils quitteront pour Québec entre 5 h 30 et 6 h. Les taxis de Lanaudière réunis à Berthierville (1041, avenue Gilles-Villeneuve) se joindront au convoi quelques minutes plus tard. Les taxis de Trois-Rivières, réunis au 519, rue Vachon, feront de même lorsque le convoi atteindra leur secteur. Une fois que ce convoi aura atteint Québec, on vous invite à vous rendre directement au bureau du ministre des Transports, en passant par l’autoroute 40, puis 73 (laurentienne), la côte d’Abraham et l’avenue Honoré-Mercier.

Pour les gens du Saguenay-Lac-Saint-Jean

Les taxis du Saguenay-Lac-Saint-Jean se donnent rendez-vous à 6 h 15 au Costco de Saguenay, au 2500, boulevard Talbot. Le départ aura lieu vers 6 h 45. Ils seront accueillis au Marché Jean-Talon à Québec à 9 h par les taxis de Charlesbourg, pour franchir les derniers kilomètres qui les mènent à l’Assemblée nationale.

Pour les gens de la rive sud du St-Laurent

Les taxis qui viennent de Sherbrooke, Drummondville, St-Jean, Rimouski et toute la rive sud du St-Laurent, on vous invite à vous rendre au Costco à Lévis (1160 rue de la Concorde) pour 9 h. Les taxis de Lévis vous attendront sur place. Ils feront avec vous les derniers kilomètres vers l’Assemblée nationale.

Tous les taxis se rendront pour 10 h au bureau du ministre des Transports à Québec, au 700 René-Lévesque Est. Nous allons stationner nos véhicules sur le boulevard René-Lévesque et nous irons manifester à pied autour de l’Assemblée nationale.

– 30 –

À propos de l’industrie du taxi

L’industrie du taxi du Québec compte environ 9000 détenteurs de permis de taxi et 12 000 chauffeurs. Collectivement, les permis de taxi valaient, en décembre 2014, au moment de l’arrivée d’Uber au Québec, 1,3 milliard de dollars selon les chiffres de la Commission des transports du Québec. Le projet de loi 17 détruit le gagne-pain de tous ces travailleurs, puisqu’aucun d’entre eux ne nous pourra en vivre lorsque l’industrie sera déréglementée. Ce communiqué est envoyé au nom de l’AHTT, l’ATRQ, du CPCDIT, du RITQ, du RTAM et des TGM.